Qu’est-ce que l’hypnose?

L’hypnose est un outil très efficace pour accélérer le processus thérapeutique et/ou programmer des comportements pour atteindre des objectifs précis. C’est un outil tout à fait naturel, employé depuis des millénaires et qui fonctionne à travers le mécanisme de la suggestion. Bien que l’hypnose comprenne souvent une partie de relaxation dans le but de faciliter le développement d’un état hypnotique, elle diffère de la relaxation par le fait qu’elle vise l’atteinte d’un objectif à travers la suggestion.



Fausses croyances à propos de l’hypnose

La population générale est mal informée par rapport à l’hypnose et ses connaissances sont souvent limitées à l’hypnose de spectacle. Dans plusieurs régions du monde, les spectacles d’hypnose sont interdits parce qu’ils véhiculent des fausses croyances et comprennent certains risques.


L’hypnotiseur qui doit performer a pour but de vous impressionner, de vous faire croire qu’il ou elle a des pouvoirs particuliers et que devant cette personne, vous devenez vulnérable, dépourvu et esclave de son pouvoir. Dans cette optique, les gens associent malheureusement la capacité hypnotique à la faiblesse, et cette publicité nuit grandement à l’application clinique.


L’hypnose résulte de la collaboration hypnotiseur-hypnotisé. En hypnose, vous ne perdez jamais votre conscience ni votre capacité de résister aux suggestions qui vont à l’encontre de vos valeurs morales.


Degré de réponse hypnotique

Il existe des différences individuelles par rapport à la capacité hypnotique. Ces différences individuelles sont mesurées avec des échelles qui comprennent des suggestions de différents niveaux de difficulté. Les recherches dans ce domaine confirment qu’environ 10 % de la population y répond peu ou pas du tout, 10 % y répond fortement et que le reste (80 % de la population) se situe quelque part entre ces deux extrémités.


L’utilisation de l’hypnose dans un contexte clinique ne comprend pas de suggestions difficiles (telles que des hallucinations auditives ou visuelles), mais plutôt des suggestions qui sont adaptées à chaque client. Il en convient donc au thérapeute de formuler des suggestions qui seront faciles à intérioriser, puisqu’elles seront formulées en fonction de vos croyances et de vos valeurs.


Par exemple, dans le traitement du syndrome de l’intestin irritable, la recherche sur l’efficacité ne supporte pas de lien entre le degré de réponse hypnotique et la diminution des symptômes. Il est également à noter que les variables sociales (attitude, croyances face à l’hypnose, etc.) influencent également la capacité hypnotique.



Applications cliniques

L’hypnose clinique peut être utile pour le traitement de la douleur chronique, des migraines, de la fibromyalgie, des acouphènes, de l’insomnie, du syndrome de l’intestin irritable, des maladies inflammatoires de l’intestin, de problèmes dermatologiques ou du système immunitaire.


L’hypnose ne guérit pas ces conditions médicales, mais elle en facilite le traitement et le rétablissement. L’hypnose peut aussi être utilisée pour faciliter les traitements, tels que les examens médicaux ou les traitements médicaux incluant la chimiothérapie.


Outre que pour les conditions physiques, l’hypnothérapie est un outil précieux pour diminuer l’anxiété, aider à sortir de la dépression ou programmer des comportements pour accélérer le processus de psychothérapie.



Contre-indications

Bien qu’il s’agisse d’un phénomène tout à fait naturel, il est important d’avoir une bonne formation pour pratiquer l’hypnose. Malheureusement, il n’existe aucune forme de contrôle au Québec par rapport à qui la pratique. Attention aux charlatans qui vous font croire aux miracles!


L’expérience hypnotique peut altérer la mémoire. Cette pratique est donc déconseillée si vous désirez vous faire hypnotiser pour retrouver un traumatisme inconscient, duquel vous n’avez aucun souvenir. L’hypnose n’améliore pas la mémoire mais peut augmenter la confiance des souvenirs. Vous pouvez imaginer une expérience en hypnose, si intense que vous serez convaincu de l'avoir vécue, et ce, même si cette expérience ne s’est produite qu’à travers votre imagination.


Méfiez-vous des hypnothérapeutes qui préconisent la régression dans les vies antérieures. Vous avez droit, en tant que client, de croire aux vies antérieures et le thérapeute se doit de respecter vos croyances. Cependant, l’hypnotiseur ne doit en aucun cas vous imposer des croyances qui ne sont pas fondées sur des principes scientifiques, donc il ne peut prêcher que vous trouverez les réponses à vos difficultés en régressant à travers des vies antérieures.

Tous droits réservés Dr France Slako 2018 - Mention légale
Création de

Mention legale